Accueil

Stéphane Hardy

Cartographe de musiques d'anches

Bombarde, Saxophone Baryton, Shenaï (Musique Classique / Inde), Ghayta (Musiques Transes / Maroc), Chant
Directeur Artistique de La Maison Artistique “La Part des Anches” /Hautbois Populaires et Poétiques Sociales
Compositeur et Arrangeur
Directeur pédagogique et Professeur Diplômé d'Etat

Des confréries soufies du Maroc aux ensembles de shenai de l'Inde du Nord, des créations contemporaines de Dick Van Der Harst et Luc Mishalle (Met X) en Belgique au jazz bombardistique de Dave Malis aux Etats-Unis, Stéphane Hardy, globe-trotteur de l'anche double, dresse la cartographie de toutes ses rencontres en de nouveaux espaces sonores inentendus.

Cultivant l'ouverture et les contrastes, la curiosité et les rencontres, l'enracinement et la multi-culturalité, il aime se fondre dans des mondes musicaux pluriels, qu'il en soit l'initiateur ou l'interprète. Par le biais de l'oralité, de la modalité, de l'improvisation et de l'immersion sur le terrain, il se joue des frontières et modifie les terroirs, rapproche les territoires et crée ainsi des contrées oniriques et poétiques, où toutes ses influences peuvent se côtoyer, s'exprimer, se croiser librement et servir un discours profond d'intentions et d'émotions, s'affranchissant de toute imitation.

Il pose les fondations d'une approche audacieuse et singulière à la bombarde, son instrument de prédilection, pour lequel il est considéré comme l'un des meilleurs instrumentistes.

Dans le même temps, il dresse au saxophone baryton un jeu aux reliefs puissants, créatif et organique, souvent souligné par un travail d'expressions corporelles, synthèse de ses recherches sur le mouvement. De l'apprentissage du jeu d'acteur corporel avec Raymond Peyramaure (Les oiseaux fous) aux expérimentations qu'il a menées autour des insectes au sein du Mandibul' Orchestra en passant par sa pratique des arts martiaux dits internes (Taiji Quan et Yi Quan), corps et musique sont pour lui indissociables.

Passeur d'une musique traditionnelle bretonne décomplexée, protéiforme et curieuse, pédagogue reconnu, titulaire du Diplôme d'Etat de musique traditionnelle, Stéphane Hardy a enseigné entre autres, pendant plus d'une vingtaine d'année, la bombarde et la musique d'ensemble en Ille-et-Vilaine au sein de différentes structures : école de musique de Bruz, INSA Rennes, B.A.S. 35...

Il a été également le directeur pédagogique de l'école de musique et danse traditionnelles « Les Menhirs », jusqu'en 2010, pour laquelle il aura été un acteur majeur.

Depuis 2014, il impulse la Maison Artistique La Part des Anches, fruit de son parcours artistique et pédagogique riche et complexe, de ses recherches en ingénierie culturelle et de son envie de défendre une certaine forme de poésie dans l'Art.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.